Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 septembre 2009 3 02 /09 /septembre /2009 07:25


Certes, il est discret.
Mais dans l'orchestre il jouit d'une considération toute particulière.
Le Triangle.







Ile de Groix (Morbihan)
Photographie : copyright Olivier Verley.


Repost 0
31 août 2009 1 31 /08 /août /2009 13:31


C'était pourtant un bien joli petit lavoir, que j'ouvrai à ciel ouvert, et moderne avec ça.
Le portail entrebaillé, pour inviter à la venue des lavandières.
Je les espère encore.
Mais où donc sont elles retenues ?
Que sont les familles et le linge sale devenus ?





Ile de Groix (Morbihan)
Photographie : copyright Olivier Verley.


Repost 0
29 août 2009 6 29 /08 /août /2009 15:03


C'est plat c'est beau.






Ile de Groix, la pointe des chats (Morbihan).
Photographie : copyright Olivier Verley.


Repost 0
27 août 2009 4 27 /08 /août /2009 12:41


Ce n'est là qu'un compte à régler avec le bassin des Tuileries, à contempler mon absence de Caravelles.

Juste une mise au point.



Copie de P1000640




Ile de Groix, août 2009

Photographie: copyright Olivier Verley.





Repost 0
25 août 2009 2 25 /08 /août /2009 08:38






Je ferai un dolmen où l'amour sera roi, où l'amour sera loi.







Copie de P1000601





Ile de Groix (Morbihan)
Photographie : copyright Olivier Verley.


Repost 0
24 août 2009 1 24 /08 /août /2009 06:58


J'ai souhaité adopter ce petit animal. Juste ce qu'il faut de chafouin. Sa discrétion, sa présence fidèle toute proche du seuil de notre porte, tout semblait se combiner à merveille. Mais je découvrai qu'il avait été battu comme plâtre, et me ravisai.
Non, décidément, cette décision aurait été trop lourde de conséquences.





Ile de Groix (Morbihan)
Photographie : copyright Olivier Verley.


Repost 0
20 août 2009 4 20 /08 /août /2009 07:04


Joséphine n'est pas née sur l'île.
Elle a reçu une éducation à l'ancienne, dans une de ces petites boutiques de Lorient où l'on enseigne encore aux pensionnaires l'art de la conversation. Joséphine a ainsi été formée non seulement à composer de belles arabesques en prévision de son placement dans une mare à venir, mais aussi à distraire ou tromper l'ennui de futurs locataires qui ne savent pas toujours pourquoi ils sont venus là sur cette île.
Joséphine a pris ses marques, et l'on peut dire qu'elle mène bien sa barque, puisque ses employeurs ne trouvent rien à redire, bien au contraire.
Juste avant mon départ, et certainement pour me donner du grain à moudre jusqu'à l'été suivant, Joséphine a prononcé quelques paroles énigmatiques cependant qu'elle s'enfouissait avec majesté dans la profondeur du bassin : -
un jour il fait jour, et un jour il fait nuit...
Et débrouilles-toi avec ça.

En dehors de ça, ce qui m'épate le plus chez Joséphine, et en dépit de multiples explications scientifiques, c'est cette  formidable capacité  qu'elle possède, de pouvoir respirer sous l'eau.






Ile de Groix (Morbihan)
Photographie : copyright Olivier Verley.


Repost 0
19 août 2009 3 19 /08 /août /2009 10:22



Si parfois j'oublie de me lever - quand les grues ont migré - , je suis le plus souvent premier sur le pont.
C'est alors un rituel avec Joséphine : nous prenons le petit déjeuner ensemble. Et nous choisissons un sujet de discussion en prenant bien garde de ne jamais l'épuiser. Entre Joséphine et moi, les points de suspension sont primordiaux.

La disparition des gardiens de phare a occupé toute notre semaine.







Ile de Groix (Morbihan)
Photographie : copyright Olivier Verley.


Repost 0
17 août 2009 1 17 /08 /août /2009 18:09





Les jeux de piste ne sont pas mon fort. Tout comme les jeux de société dont ils sont un épiphénomène.
Mais il y a, sur l'île de Groix, un bien étrange loustic qui m'invite à suivre les flèches qu'il a tracées. Et moi d'y consentir, pour le seul bonheur d'en noter l'implacable et inexplicable disparition. Toujours ce même enchantement d'une dernière flèche qui m'indique l'abîme.






Copie-de-P1000620.JPG





Ile de Groix (Morbihan).
Photographie : copyright Olivier verley.




Repost 0
13 août 2009 4 13 /08 /août /2009 14:35





Il faut bien convenir que le cornet à glace de l'île de Groix présente quelques particularités.
On dira qu'il s'apprivoise et qu'il se mérite. Il est aussi un bon exemple de ce qui sur la terre s'approche avec délicatesse, réflexion et patience (il en va ainsi des êtres comme des choses).

Considérons les 2 parties principales, la boule et le cornet proprement dit.
S'il est aisé de se saisir de la première, laquelle s'est considérablement solidifiée depuis mon enfance (elle ne coule plus entre les doigts, du moins dans l'île de Groix),  il apparaît que ce geste ne présente aucun intérêt. Chacun conviendra que le plaisir éprouvé du cornet à glace tient justement à ce que l'on tient le cornet à glace par le cornet.
Donc, c'est un conseil, ne touchez pas à la boule.
 
Il nous faut donc, et je ne vois pas d'alternative, appréhender à présent le cornet.
C'est là qu'une ombre apparaît au tableau : impossible de s'en saisir. Mais peut-être est-moi, et ma gaucherie. Impossible en dépit de multiples tentatives -par dessus, par en dessous, en creusant des galeries-. Essayez  vous-même, je gage que vous n'obtiendrez au final, comme moi, que l'affligeant spectacle d'un cornet maltraité, toujours obstinément insaisissable, et qui de surcroit vous en veut  de si mal le connaître etc...  

J'ai pour ma part adopté une attitude. Je ne dis pas que c'est la bonne, ni la meilleure. C'est la mienne, et je m'y tiens, pour l'avoir choisie après bien des errances sur la plage, le menton dans la main.
Aujourd'hui, j'éprouve une ivresse bien méritée et c'est ainsi que je m'endors presque dans cette attitude : couché, de profil, tout contre le cornet à glace de l'île de groix, juste assez pour que ma langue soit au contact. Je ne touche pas au cornet, ah ça non ! , et j'écoute en prime, par ma portugaise ensablée, le bruit de la mer qui va et qui vient.







Copie de P1000618





Ile de Groix (Morbihan)
Photographie : copyright Olivier Verley.




Repost 0

  • : Olivier Verley
  • Olivier Verley
  • : Quand ton sang ne fait qu'un tour, alors dis-toi que tu en as le coeur net.
  • Contact

Profil

  • Olivier Verley
  • Photographie
  • Photographie

http://olivier-verley.jimdo.com/

 

 Copie de Portrait O. Verley par Bruno Dugimont.

                                ©B. Dugimont

Recherche

EDITIONS

Ouvrages publiés

 

 

La chambre du secret.

Avec un texte d'Eric Chevillard.

46 portraits, 46 secrets.

Editions Créaphis.

 

la chambre du secret 006
 

http://olivier-verley.jimdo.com/ouvrages-publi%C3%A9s/



Similitudes et contrastes,
paysages du gers.
16 planches en phototypie,

 100 ex. sous coffret numérotés et signés.

Texte de Jean-Loup Trassard
Editions ITEM.



P1000400 (2)

Similitudes et contrastes 1
 

http://olivier-verley.jimdo.com/ouvrages-publi%C3%A9s/



Côte d'Opale, le Site des Caps.

 
Texte de Bernard Latarjet.
Editions Marval. 


Littoral

http://olivier-verley.jimdo.com/ouvrages-publi%C3%A9s/


Jumièges

70 photographies.
Editions Points de vue
Textes de Gabriel Bauret et Isabelle Roby.


jumieges blog 
 

http://olivier-verley.jimdo.com/ouvrages-publi%C3%A9s/



Les Passants considérables
Editions points de suspension
Texte de Gabriel Bauret. 


P1000354


http://olivier-verley.jimdo.com/ouvrages-publi%C3%A9s/



Le Quintette au bord de l'Oise


(Antoine Duhamel)
Texte de Bertrand Tavernier.


http://olivier-verley.jimdo.com/ouvrages-publi%C3%A9s/

 



Entre chien et loup, paysages


Texte de Chantal Bizzini
Fondation Crédit-Lyonnais.


p1000365(1) (2)

 

http://olivier-verley.jimdo.com/ouvrages-publi%C3%A9s/


Voir Royaumont


Editions Créaphis.

Créaphis Royaumont

http://olivier-verley.jimdo.com/ouvrages-publi%C3%A9s/

 

 

Le dernier amour de Mathiastôtfélè

(Drame puéril)

O. Verley, avril 1983.

 

P1110512-copie-1.JPG

 

Articles Récents

Pages

contact

verley.olivier@gmail.com

Catégories