Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 janvier 2011 5 21 /01 /janvier /2011 00:39

 

 

 

 

 

En 1979, Claude Lanzmann se trouve à Jérusalem pour préparer Shoah : le documentaire définitif sur l'extermination des juifs en Europe centrale et orientale pendant la Seconde Guerre mondiale. Il rencontre alors Yehuda Lerner, qui fut, à 16 ans, l'un des principaux acteurs de la seule révolte réussie dans un camp de la mort nazi : c'était à Sobibor, le 14 octobre 1943, à 16 heures. «Au cours du montage de Shoah, je me suis aperçu que ce témoignage n'entrerait pas dans le film, expliquait Claude Lanzmann à Libération en 2001. Shoah est totalement tragique : la seule issue est la mort [...] Alors que Lerner raconte une révolte, [...] un espoir.»


Finalement, vingt ans plus tard, le cinéaste décide de consacrer un documentaire entier à l'épisode de Sobibor. Pensant au départ montrer le témoignage de Lerner comme un document brut, il décide, par respect et admiration pour cet homme «d'un inlassable et indomptable courage», de reprendre la caméra ­ «son histoire devait accéder au statut d'un récit de cinéma». Lanzmann va donc tourner là où Lerner a vécu. A Minsk, en Pologne, dans les paysages paisibles qui longeaient les déplacements dans le train de la mort, dans la gare de Sobibor, à l'emplacement des baraquements disparus où s'échafauda la révolte, dans la forêt où le déporté trouva refuge, il offre des images aux paroles de Yehuda Lerner.


Comme dans Shoah, Lanzmann réussit ce que Simone de Beauvoir appelait une bouleversante «re-création du passé avec une étonnante économie de moyens» : des lieux, une voix, un visage. S'il ne fallait retenir qu'une scène de Sobibor, 14 octobre 1943, 16 heures, ce serait absolument ces images du troupeau d'oies. Yehuda Lerner raconte que les nazis élevaient des oies dont les cris perçants masquaient les hurlements de terreur des déportés conduits à la chambre à gaz. Dans un formidable moment de cinéma, Lanzmann ressuscite ce souvenir terrible. Sur la bande-son, on entend la voix de Lerner lutter contre les piaillements des volatiles. On revient sur l'homme, filmé en plan serré. Puis sur les oies, qui tournent en rond. Et c'est le silence.

 

 

 

           A mon ami Bruno, subtil assistant de mes intuitions et de mes très chères oies.


02630013.JPG

 

 

Plateau d'Auvers-sur-Oise, décembre 2010.

Photographie: copyright Olivier Verley.

 


 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

PhA 02/02/2011 19:37


Un instant, j'ai l'impression de l'avoir vu. Et pourtant non.


  • : Olivier Verley
  • Olivier Verley
  • : Quand ton sang ne fait qu'un tour, alors dis-toi que tu en as le coeur net.
  • Contact

Profil

  • Olivier Verley
  • Photographie
  • Photographie

http://olivier-verley.jimdo.com/

 

 Copie de Portrait O. Verley par Bruno Dugimont.

                                ©B. Dugimont

Recherche

EDITIONS

Ouvrages publiés

 

 

La chambre du secret.

Avec un texte d'Eric Chevillard.

46 portraits, 46 secrets.

Editions Créaphis.

 

la chambre du secret 006
 

http://olivier-verley.jimdo.com/ouvrages-publi%C3%A9s/



Similitudes et contrastes,
paysages du gers.
16 planches en phototypie,

 100 ex. sous coffret numérotés et signés.

Texte de Jean-Loup Trassard
Editions ITEM.



P1000400 (2)

Similitudes et contrastes 1
 

http://olivier-verley.jimdo.com/ouvrages-publi%C3%A9s/



Côte d'Opale, le Site des Caps.

 
Texte de Bernard Latarjet.
Editions Marval. 


Littoral

http://olivier-verley.jimdo.com/ouvrages-publi%C3%A9s/


Jumièges

70 photographies.
Editions Points de vue
Textes de Gabriel Bauret et Isabelle Roby.


jumieges blog 
 

http://olivier-verley.jimdo.com/ouvrages-publi%C3%A9s/



Les Passants considérables
Editions points de suspension
Texte de Gabriel Bauret. 


P1000354


http://olivier-verley.jimdo.com/ouvrages-publi%C3%A9s/



Le Quintette au bord de l'Oise


(Antoine Duhamel)
Texte de Bertrand Tavernier.


http://olivier-verley.jimdo.com/ouvrages-publi%C3%A9s/

 



Entre chien et loup, paysages


Texte de Chantal Bizzini
Fondation Crédit-Lyonnais.


p1000365(1) (2)

 

http://olivier-verley.jimdo.com/ouvrages-publi%C3%A9s/


Voir Royaumont


Editions Créaphis.

Créaphis Royaumont

http://olivier-verley.jimdo.com/ouvrages-publi%C3%A9s/

 

 

Le dernier amour de Mathiastôtfélè

(Drame puéril)

O. Verley, avril 1983.

 

P1110512-copie-1.JPG

 

Articles Récents

Pages

contact

verley.olivier@gmail.com

Catégories