Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 décembre 2009 3 16 /12 /décembre /2009 08:14



C'est un bon ami, mais comme parfois nous prenons chez lui le petit déjeuner, je vérifie sa légendaire radinerie:

-ton café, tu le prends avec une betterave ou pas du tout ?




 Copie-de-P1000064.JPG



Plateau d'Auvers-sur-Oise, décembre 2009 à 11 heures.
Photographie : copyright Olivier Verley.


 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Depluloin 24/12/2009 15:42


Mais je suis LE spécialiste que vous attendiez!! Donc, sur mon clavier, je fais "alt" et o, ce qui nous donne œ ! Ouf, j'ai eu peur... Il y a aussi le Ç majuscule mais vous connaissez. Ah quel bon
bien de pouvoir étaler sa science! Merci!


24/12/2009 19:31


Un grand merci pour votre bon coeur, en dépit de mon clavier qui ne bat pas au même rythme que le vôtre.
Mais le C majuscule avec sa pécadille m'est aussi étranger, Deplusloinqu'ilm'ensouvienne.
...me rencarderait auprès d'un autre (et j'ai déjà beaucoup appris aujourd'hui). 


Depluloin 23/12/2009 12:04


Oh Dieu du ciel! C'est tout ce que j'ai trouvé à dire sur cette merveilleuse photographie! Mais le cœur du visiteur de la nuit y était...


Olivier Verley 24/12/2009 13:10


@Depluloinqu'ilm'ensouvienne: le coeur : je sais que vous n'êtes pas le spécialiste désigné, mais j'aimerais savoir
de vos doigts la manipulation pour mettre l'e dans l"o.
Ainsi l'un dans l'autre, l'histoire retiendra cette
transmission pour le moins capitale.

Oui, le coeur ne se démode pas. Voyez aussi le beau travail de C. Boltanski sur les battements de ce sujet-roi.


Depluloin 18/12/2009 02:37


Soit encore un fou! Ça me va tout à fait, je reviendrai! (Espèce de fou.)


23/12/2009 11:27


@Depluloin qu'il m'en souvienne: Revenez quand vous voudrez dériver sur la grande nef. 


Didier da 16/12/2009 17:13


L'image est sans sucre, je trouve. On le dirait le Cœur révélateur de Poe.


16/12/2009 19:59


...on le dirait aussi de celui des Visiteurs du soir ...qui bat...qui bat...qui bat!


  • : Olivier Verley
  • Olivier Verley
  • : Quand ton sang ne fait qu'un tour, alors dis-toi que tu en as le coeur net.
  • Contact

Profil

  • Olivier Verley
  • Photographie
  • Photographie

http://olivier-verley.jimdo.com/

 

 Copie de Portrait O. Verley par Bruno Dugimont.

                                ©B. Dugimont

Recherche

EDITIONS

Ouvrages publiés

 

 

La chambre du secret.

Avec un texte d'Eric Chevillard.

46 portraits, 46 secrets.

Editions Créaphis.

 

la chambre du secret 006
 

http://olivier-verley.jimdo.com/ouvrages-publi%C3%A9s/



Similitudes et contrastes,
paysages du gers.
16 planches en phototypie,

 100 ex. sous coffret numérotés et signés.

Texte de Jean-Loup Trassard
Editions ITEM.



P1000400 (2)

Similitudes et contrastes 1
 

http://olivier-verley.jimdo.com/ouvrages-publi%C3%A9s/



Côte d'Opale, le Site des Caps.

 
Texte de Bernard Latarjet.
Editions Marval. 


Littoral

http://olivier-verley.jimdo.com/ouvrages-publi%C3%A9s/


Jumièges

70 photographies.
Editions Points de vue
Textes de Gabriel Bauret et Isabelle Roby.


jumieges blog 
 

http://olivier-verley.jimdo.com/ouvrages-publi%C3%A9s/



Les Passants considérables
Editions points de suspension
Texte de Gabriel Bauret. 


P1000354


http://olivier-verley.jimdo.com/ouvrages-publi%C3%A9s/



Le Quintette au bord de l'Oise


(Antoine Duhamel)
Texte de Bertrand Tavernier.


http://olivier-verley.jimdo.com/ouvrages-publi%C3%A9s/

 



Entre chien et loup, paysages


Texte de Chantal Bizzini
Fondation Crédit-Lyonnais.


p1000365(1) (2)

 

http://olivier-verley.jimdo.com/ouvrages-publi%C3%A9s/


Voir Royaumont


Editions Créaphis.

Créaphis Royaumont

http://olivier-verley.jimdo.com/ouvrages-publi%C3%A9s/

 

 

Le dernier amour de Mathiastôtfélè

(Drame puéril)

O. Verley, avril 1983.

 

P1110512-copie-1.JPG

 

Articles Récents

Pages

contact

verley.olivier@gmail.com

Catégories