Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 janvier 2009 6 03 /01 /janvier /2009 10:15
D.S.: il y a un paradoxe dans la survie des oeuvres d'art, -je veux dire dans notre société, où l'art ne sert aucun but rituel ou didactique. Le motif qu'on a de faire cela, c'est le fait même de le faire, ce qu'il y a d'excitant à résoudre des problèmes, mais des problèmes d'un genre tel qu'ils ne peuvent être résolus qu'à travers la fabrication effective de quelque chose, de sorte qu'à la fin de la démarche il y a cette chose, le résidu de l'activité. Alors, une fois qu'il a fait cette chose, l'artiste pourrait tout aussi bien la détruire, mais d'ordinaire il semble préférer la laisser exister.

F.B.: Eh bien, il y a deux raisons de ne pas détruire. L'une est que, à moins d'être un homme riche, vous voulez si possible vivre grâce à quelque chose que vous vous attachez vraiment à essayer de faire. L'autre est qu'on ne sait pas jusqu'à quel point dans la volonté de faire cette chose, ne s'est pas déjà infiltrée la stupidité, peut-on dire, de l'idée d'immortalité. Après tout le fait même d'être artiste est une forme de vanité. Et cette vanité peut-être recouverte par cette idée, rationnellement absurde, de l'immortalité. Ce serait aussi de la vanité que d'insinuer que ce qu'on fait soi-même peut contribuer à enrichir la vie. Mais, bien entendu, nous savons que nos vies ont été enrichies par le grand art. L'une des très rares voies par lesquelles la vie a été vraiment enrichie, ce sont les grandes choses qu'un petit nombre de gens ont laissées. Eh bien, l'art est -c'est évident- une occupation profondément empreinte de vanité, vraiment !

Entretiens avec Francis Bacon, ed. Skyra, p. 95. David Sylvester.











Oui la vie c'est un manège.
Photo: Copywright Olivier Verley.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Suyan 16/02/2009 17:12

L'oeuvre d'art peut paraître inutile ou relever, pour certains, de la vanité ou de la quête d'immortalité, elle est par essence vitale autant pour celui, qui la produit, et que celui, qui la contemple. Merci pour tes photos: je reste sans voix et sans mot; je les adore.

fvg 08/01/2009 09:16

La vanité des artistes est bien souvent moquée par ceux qui ne le sont pas. Il y a pourtant chez la plus part d'entre eux une grande modestie (sans compter la peur) à oser présenter un travail artistique qui, quelle que soit sa qualité, n'est qu'une tentative dérisoire, mais vitale, de se sentir exister, pour le court moment dont on dispose pour le faire.

didier 05/01/2009 19:34

En effet un bacon avec de bons à plat c'est assez savoureux.

Bruno Dugimont 03/01/2009 12:29

C'est bon le bacon et on peut en faire tout un plat.

  • : Olivier Verley
  • Olivier Verley
  • : Quand ton sang ne fait qu'un tour, alors dis-toi que tu en as le coeur net.
  • Contact

Profil

  • Olivier Verley
  • Photographie
  • Photographie

http://olivier-verley.jimdo.com/

 

 Copie de Portrait O. Verley par Bruno Dugimont.

                                ©B. Dugimont

Recherche

EDITIONS

Ouvrages publiés

 

 

La chambre du secret.

Avec un texte d'Eric Chevillard.

46 portraits, 46 secrets.

Editions Créaphis.

 

la chambre du secret 006
 

http://olivier-verley.jimdo.com/ouvrages-publi%C3%A9s/



Similitudes et contrastes,
paysages du gers.
16 planches en phototypie,

 100 ex. sous coffret numérotés et signés.

Texte de Jean-Loup Trassard
Editions ITEM.



P1000400 (2)

Similitudes et contrastes 1
 

http://olivier-verley.jimdo.com/ouvrages-publi%C3%A9s/



Côte d'Opale, le Site des Caps.

 
Texte de Bernard Latarjet.
Editions Marval. 


Littoral

http://olivier-verley.jimdo.com/ouvrages-publi%C3%A9s/


Jumièges

70 photographies.
Editions Points de vue
Textes de Gabriel Bauret et Isabelle Roby.


jumieges blog 
 

http://olivier-verley.jimdo.com/ouvrages-publi%C3%A9s/



Les Passants considérables
Editions points de suspension
Texte de Gabriel Bauret. 


P1000354


http://olivier-verley.jimdo.com/ouvrages-publi%C3%A9s/



Le Quintette au bord de l'Oise


(Antoine Duhamel)
Texte de Bertrand Tavernier.


http://olivier-verley.jimdo.com/ouvrages-publi%C3%A9s/

 



Entre chien et loup, paysages


Texte de Chantal Bizzini
Fondation Crédit-Lyonnais.


p1000365(1) (2)

 

http://olivier-verley.jimdo.com/ouvrages-publi%C3%A9s/


Voir Royaumont


Editions Créaphis.

Créaphis Royaumont

http://olivier-verley.jimdo.com/ouvrages-publi%C3%A9s/

 

 

Le dernier amour de Mathiastôtfélè

(Drame puéril)

O. Verley, avril 1983.

 

P1110512-copie-1.JPG

 

Articles Récents

Pages

contact

verley.olivier@gmail.com

Catégories